La Violette, une histoire toulousaine depuis 1850!

La Violette, une histoire toulousaine depuis 1850!

- Catégories : Actualités

La légende raconte qu'un soldat de Napoléon parti en campagne militaire au nord de l'Italie (région de Parme) aurait ramené un pied de Violette à sa bien-aimée restée en région toulousaine, en signe d'amour discret et de fidélité.

Dès lors, cette petite fleur unique a suscité l'intérêt des maraichers toulousains pour sa floraison hivernale, fait rare pour l'époque. La majorité des plantes fleurissaient aux beaux jours et les transports de l'époque ne permettaient pas de faire voyager la Nature.
Une économie se développe alors autour de cette fleur délicatement parfumée, les horticulteurs la vendent en bouquets expédiés partout en Europe de décembre à mars.

Entre 1850 et 1900, on dénombre pas moins de 600 familles qui la cultivent dans le Nord de Toulouse. Cette production constitue un complément de revenus non négligeable pour ces producteurs.
Bientôt, Toulouse sera connue pour cette culture unique au-delà des frontières de l'hexagone

Partager ce contenu